7 Juillet 2017

Retrouvez le point hebdomadaire sur les marchés par Igor de Maack

Commentaire de marché

Les marchés sont de nouveau pris à revers sur un mouvement soudain des taux d'intérêt. Les discours volontaristes et reflationnistes des banquiers centraux alimentent aussi cette spirale haussière. La situation devenait intenable sur le marché obligataire européen. Asséché par le programme de rachat d'actifs européens, les investisseurs se retrouvent démunis lorsqu'ils souhaitent acheter des obligations, et particulièrement sur le compartiment du crédit et du high yield. " Il n'y a plus de papier !" entend-on dans les salles de marché des market markers. En zone euro, le niveau des taux d'intérêt ne correspondait clairement pas au momentum économique.

Alors qu'aux Etats-Unis, la chute de 10% des ventes automobiles fait craindre un ralentissement de la croissance, les PMIs composite européens (hors Grande-Bretagne) du mois de juin ont tous dépassé les attentes : en France 56,6, supérieur au consensus de 55,3, après 55,3 en mai, en Allemagne : 56,4, supérieur aux attentes de 56,1, après 56,1 en mai, pour toute la zone:  56,3, supérieur aux attentes de 55,7, après 55,7 en mai. Les investisseurs, apeurés par la perspective d'une normalisation monétaire mal maîtrisée et tous azimuts, sont donc obligés de revoir le coût du risque obligataire. Les marchés actions reculent donc de manière mécanique à court terme mais le secteur bancaire se distingue en performance relative dans ces phases de court terme.

Abraham Lincoln avait coutume de dire : "la meilleure façon de prédire l'avenir est de le créer". Les investisseurs sur la partie longue de la courbe des taux sont peut-être entrain de suivre cette maxime messianique du plus illustre des Présidents américains.

Texte achevé de rédiger le 7 juillet 2017 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion. 

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

Les marchés sont de nouveau pris à revers sur un mouvement soudain des taux d'intérêt. Les discours volontaristes et reflationnistes des banquiers centraux alimentent aussi cette spirale haussière. La situation devenait intenable sur le marché obligataire européen. Asséché par le programme de rachat d'actifs européens, les investisseurs se...
2017-07-07