5 Février 2018

Convictions 2018 | Expertise Actions

Commentaire de marché

Profiter de la reprise européenne

 

Les fondamentaux économiques favorisent les actions de la zone euro

 

Les marchés d’actions européens restent relativement peu chers par rapport aux marchés obligataires. Dans un environnement de reprise du cycle économique et d’un possible retour de l’inflation, le style « value » devrait poursuivre son rattrapage et surperformer. « Les valeurs de croissance à prix raisonnable devraient également en profiter à condition d’être sélectif » souligne Carl Auffret, Gérant de  DNCA Invest Europe Growth et DNCA Invest Norden Europe.

Encore un peu délaissées, les larges caps[11] domestiques devraient bénéficier du retour des flux d’investissement vers l’Europe. L’accélération se poursuit dans tous les pays, à l’exception du Royaume-Uni, pénalisé par le Brexit. Le retard accumulé en France et en Italie est tel que le potentiel d’appréciation est plus fort que sur le reste des marchés. « La politique industrielle de l’État français est de nature à favoriser des sociétés à capitaux publics comme EDF, Thales, Orange ou Air France-KLM » indique Damien Lanternier, Gérant de  Centifolia.
«Les mid-caps restent attractives en raison de leur exposition à la reprise de l’économie et de leur potentiel de croissance important » selon Don Fitzgerald, Gérant de DNCA Invest Archer Mid-Cap Europe.

Le secteur des télécoms a touché un point d’inflexion et offre une valorisation attractive en termes de revenu et d’Ebitda[12]. Nous conservons une conviction forte sur le secteur automobile et les équipementiers qui profitent des bonnes perspectives macroéconomiques avec des multiples de valorisation encore faibles tout comme le secteur du transport et du trafic aérien.

Le pétrole reste un secteur « value » alors que la demande est portée par la croissance mondiale. Le prix du baril, cantonné dans une borne de prix de 45-65 USD, a incité les majors[13] à une meilleure gestion de leurs coûts opérationnels. « Depuis le pic de 2013, les investissements en exploration ont chuté de 700 à 400 milliards de dollars » note Pierre Pincemaille, Gérant de DNCA Evolutif.

Les banques françaises devraient voir leurs marges s’améliorer avec la légère repentification[14] de la courbe des taux. Bâle 4 offre une meilleure visibilité sur le plan réglementaire et le secteur bénéficie d’un important travail de réduction des coûts entrepris depuis ces dernières années. « Le risque systémique est écarté pour les banques italiennes et leurs bilans, pour les meilleures d’entre elles, comme Intesa San Paolo et Unicredit, leur donnent la capacité de se redresser en accompagnant la reprise de la consommation intérieure » indique Isaac Chebar, Gérant de  DNCA Value Europe.

La thématique de la disruption reste porteuse de valeur pour 2018. Les gagnants visibles sont les valeurs technologiques (ESN[15], semi-conducteurs, robotique, intelligence artificielle, biotech…). Nous considérons que l’adaptation des sociétés traditionnelles aux nouveaux enjeux du monde actuel (digitalisation, transition énergétique,...) est un facteur clé de leur évolution boursière dans une perspective de moyen terme.

Achevé de rédiger le 10 janvier 2018.

Cliquez sur l'image pour télécharger ce commentaire de marché en PDF. 

[11] Grandes capitalisations.
[12] Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization. C’est le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement. C’est un indicateur proche de l’excédent brut d’exploitation (EBE) utilisé pour mesurer la profitabilité économique d’une entreprise.
[13] Principales sociétés qui dominent l’industrie pétrolière et gazière mondiale.
[14] Hausse de l’écart de rendement entre taux courts et taux longs pour un même émetteur.
[15] Entreprises de Services du Numérique.
 
Profiter de la reprise européenne   Les fondamentaux économiques favorisent les actions de la zone euro   Les marchés d’actions européens restent relativement peu chers par rapport aux marchés obligataires. Dans un environnement de reprise du cycle économique et d’un possible retour de l’inflation, le style « value » devrait poursuivre...
2018-02-05