29 Septembre 2017

L'Europe "En marche" ?

Commentaire de marché

Comme attendue, la transaction Alstom-Siemens Mobility a été annoncée. Ce qui nous a frappés dans la conférence de presse, c'est le discours pro-européen volontariste du CEO de Siemens, Joe Kaeser. Bien sûr, les nombreux échecs d'alliance industrielle des vieilles entreprises françaises (Alcatel-Lucent, Areva-Siemens...) nous obligent à être prudents sur le sujet mais la constitution d'un leader européen du rail (en tentant de répliquer le modèle Airbus) paraît inéluctable face à la concurrence chinoise.
Au même instant, le Président français relançait le projet européen avec ses partenaires au sommet de Tallinn. Là aussi, cette voie semble impérative si les dirigeants souhaitent raffermir le potentiel de croissance et la compétitivité de la zone euro. Sur le mois de septembre, les taux longs se sont légèrement tendus (Bund 10 ans + 10 pb à 0,48%) et l'euro s'est affaibli (baisse d'environ deux centimes à 1,17), mouvements inverses de l'été. Le scénario de remontée graduelle des taux n'est pas encore véritablement enclenché mais la prochaine réunion de la BCE pourrait servir (enfin) de catalyseur. Les banques, secteur clivant et polarisant au sein de la communauté financière, pourraient être les grandes gagnantes de cette tendance court terme. A moyen terme, leur modèle économique restera soumis aux pressions de la digitalisation, des nouveaux entrants et des contraintes de la régulation mais elles ont déjà pris certains devants (fermeture de 20% des agences comme dans le cas de la Société Générale).

L'essor fulgurant du mobile banking en France, pays très en retard dans l'utilisation des services bancaires internet, le montre : c'est un vecteur de gains de productivité, une source d'amélioration de la satisfaction client et de nouvelles possibilités de cross selling de produits vendus on-line (assurance, crédit consommation). Le secteur bancaire n'est donc pas encore tout à fait mort. La fin des politiques monétaires accommodantes rebattra les cartes de l'allocation entre classe d'actifs, entre les différentes géographies et entre les différents compartiments sur les marchés actions. Il faut s'y préparer patiemment.

Texte achevé de rédiger le 29 septembre 2017 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion. 

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

Comme attendue, la transaction Alstom-Siemens Mobility a été annoncée. Ce qui nous a frappés dans la conférence de presse, c'est le discours pro-européen volontariste du CEO de Siemens, Joe Kaeser. Bien sûr, les nombreux échecs d'alliance industrielle des vieilles entreprises françaises (Alcatel-Lucent, Areva-Siemens...) nous obligent à être...
2017-09-29