28 Juillet 2017

America is back (great ?) again.

Commentaire de marché

America is back (great ?) again. La première puissance économique mondiale a fait feu de tout bois ces derniers temps : record de l'indice S&P 500, très bons résultats d'entreprises emblématiques comme Caterpillar et McDonald's, propositions de nouvelles sanctions contre la Russie, contre des dignitaires vénézuéliens et contre des entités chinoises opérant en Corée du Nord, tirs sur un bateau iranien dans le Golfe Persique. A l'inverse du programme électoral de Trump, la démocratie étasunienne avec la force de ses contre-pouvoirs ne prend pas le chemin de l'isolationnisme et continue de régenter économiquement et politiquement la planète. Seul le dollar est pris d'un véritable accès de faiblesse contre l'euro atteignant 1,17 (mais c'est une force pour les sociétés exportatrices américaines). Ceux qui avaient parié sur la parité avec l'euro sont pris à contrepied.

En Europe, cinq ans après le fameux discours de Mario Draghi ("whatever it takes") pour sauver l'euro, la Grèce est revenue avec succès sur le marché obligataire avec une opération d'échange entre une souche 2019 et une nouvelle souche 2022. La croissance économique est revenue en zone euro et la stabilité politique aussi. Pourtant, la saison des publications n'est pour l'instant pas aussi bonne qu'anticipée. Les marchés continuent de plébisciter pourtant cet environnement porteur accompagné de taux toujours assez bas provoquant des niveaux de volatilité historiquement faibles. D'ici la fin d'année, si les publications continuent d'être mitigées, avec un taux de change dollar/euro qui se détériore et des taux qui remontent, les marchés risquent de connaître des épisodes de correction.

La Chine aussi peut servir de détonateur/de prétexte car le gouvernement commence à surveiller de près le niveau d'endettement et la politique d'acquisition à l'étranger des grands groupes Comme HNA, Wanda, Anbang et Fosun. Il faudra donc à un moment ou à un autre préparer les portefeuilles à une résurgence momentanée de la volatilité.

Texte achevé de rédiger le 28 juillet 2017 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion.

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

America is back (great ?) again. La première puissance économique mondiale a fait feu de tout bois ces derniers temps : record de l'indice S&P 500, très bons résultats d'entreprises emblématiques comme Caterpillar et McDonald's, propositions de nouvelles sanctions contre la Russie, contre des dignitaires vénézuéliens et contre des entités...
2017-07-28