April 13, 2017

Retrouvez le point hebdomadaire sur les marchés par Igor de Maack

Management comment

Les fêtes de Pâques sont traditionnellement consacrées à des célébrations festives, culinaires et surtout chocolatées. 

Pour les marchés, elles se traduisent pas deux jours de bourse en moins (vendredi et lundi saints). Il va donc rester quatre jours de bourse avant une élection décisive pour les Françaises et les Français, pour l'Europe et enfin pour les marchés financiers notamment ceux de la zone euro. La phase de cristallisation des votes a commencé. Les écarts anormalement élevés peuvent donc se réduire pendant cette période. Les vélléités médiatico-populistes vont se confronter à la réalité froide et secrète de l'isoloir. Le taux de participation (traditionnellement élevé en moyenne pour cette élection à deux tours - 80%) constituera aussi l'une des clés du scrutin. 

Enfin, le retour au bons sens et aux concepts bassement financiers et économiques pourraient faire le reste et éviter un scénario catastrophe. Pour autant, l'inquiétude va habiter les investisseurs jusqu'au 23 avril alors même que les premières publications des entreprises (LVMH, Faurecia par exemple) s'avèrent de très bonne facture. Elles traduisent un momentum économique durable en Europe notamment mais également dans le reste du monde. 

Aux Etats-Unis où la croissance tient malgré un dollar toujours fort (incursion rapide vers le niveau de 1,06), on assiste à la plus rapide volte-face politique d'une administration prise à revers dans ses propres contradictions. Donald Trump avait déclaré qu'il serait non interventionniste. Depuis il a frappé militairement en Syrie et envoyé un porte-avions au large de la Corée. Il avait aussi dit que l'Otan était obsolète et maintenant il s'appuie sur cette structure pour y chercher des alliés de circonstance. Il avait promis de mieux s'entendre avec les Russes et il est déjà apparemment fâché avec Vladimir, celui-là même qui est censé avoir facilité son élection. Il avait ciblé les Chinois comme principal ennemi et il cherche aujourd'hui à se rapprocher de Xi Jinping pour contrer le "sympathique" Kim Jung Ung. 

Ces événements nous enseignent que les propos de campagne et leur lot de promesses se fracassent souvent sur les écueils de la réalité non seulement politique mais aussi économique. Dans l'attente des résultats d'une élection toujours aussi indécise, aucune prise de décision majeure en matière d'investissement ne devrait être prise dans les prochains jours. 

Texte achevé de rédiger le 13 avril 2017 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion. 

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

Les fêtes de Pâques sont traditionnellement consacrées à des célébrations festives, culinaires et surtout chocolatées.  Pour les marchés, elles se traduisent pas deux jours de bourse en moins (vendredi et lundi saints). Il va donc rester quatre jours de bourse avant une élection...
2017-04-13