January 24, 2017

Gestion Actions

Management comment

ACTIONS

FRANCE

 

 CENTIFOLIA GALLICA |  DNCA PME

Gérant : 
Jean-Charles
Mériaux

 

Le cru 2016 aura finalement été tout à fait correct à la faveur d’un mois de décembre particulièrement dynamique (+7,67% pour le CAC 40 dividendes réinvestis). Le résultat du vote italien, correctement anticipé par les marchés, a levé la dernière incertitude politique de l’année. Les fonds investis en actions françaises Gallica et DNCA PME ont largement surperformé les indices CAC 40 et DJ Stoxx 600 dividendes réinvestis. Les principaux contributeurs à la performance annuelle ont été les petites et moyennes entreprises, les valeurs bancaires et les valeurs liées aux matières premières.

Les fondamentaux ou les principaux indicateurs sont plutôt bien orientés pour les marchés actions de la zone euro et notamment pour les entreprises de l’hexagone. Ainsi, l’indice de confiance PMI* français est au plus haut depuis 2011. Les échéances électorales en France et en Allemagne apporteront bien évidemment leur lot d’incertitudes et de volatilité. 2016 nous aura néanmoins appris à nous méfier des prédictions que ce soit sur le résultat des urnes ou sur les réactions boursières qui en découlent. La France fait partie des marchés actions qui recèlent le plus fort potentiel si un véritable programme de réformes était mis en place.

*PMI (purchasing managers index) : indicateur composite de l’activité manufacturière et services d’un pays.

Indicateurs de risque

Centifolia

Gallica

DNCA PME

 


ACTIONS

EUROPE

 

 DNCA VALUE EUROPE

Gérant : 
Isaac Chebar

 

Les indicateurs de confiance en Europe restent positifs et le risque de déflation est derrière nous. Les sociétés ont sans cesse abaissé leurs points d’équilibre et se trouvent dans une situation propice pour accélérer les investissements alors que les conditions restent encore favorables. La combinaison d’un euro faible et de taux d’intérêt encore bas est assez puissante pour engendrer des croissances bénéficiaires positives, ce qui n’a pas été le cas depuis 2009.

La plupart des gouvernements européens cherchent à relancer la croissance par une baisse de la fiscalité des entreprises. Cette situation reste un grand facteur de soutien en dépit des échéances électorales importantes à venir (Pays-Bas, France et Allemagne).

Face à cet environnement, nous favorisons des valeurs plus cycliques, des valeurs domestiques dans la zone euro et le secteur bancaire. Nous privilégions aussi les opérateurs de télécommunications qui ont été délaissés par les marchés alors que les croissances de revenus sont positives pour la première fois depuis 2009 et que leurs valorisations demeurent attractives. L’année 2017 sera une année où le choix des valeurs sera bien plus déterminant par rapport à 2016 dominée par la macroéconomie.

Indicateur de risque

DNCA Value Europe


 DNCA INVEST ARCHER MID-CAP EUROPE

Gérant : 
Don Fitzgerald

 

Nous avons lancé en juin 2016 le fonds DNCA Invest – Archer Mid-Cap Europe, ciblant l’attractif segment des mid-caps pan européennes. L’équipe de gestion pratique un stock-picking rigoureux et se focalise sur les Entreprises profitant d’un avantage concurrentiel, d’un alignement des intérêts entre le management et les actionnaires et d’une valorisation attractive.

Le portefeuille est composé de sociétés aux fondamentaux solides ou en amélioration. Celui-ci est équilibré entre des sociétés à la création de valeur avérée, d’autres opérant des changements majeurs et enfin celles exposées à la reprise du cycle économique. Le portefeuille est composé de cinquante valeurs ayant une capitalisation boursière moyenne de quatre milliards d’euros. Selon nous, le portefeuille est investi en sociétés dont la qualité est supérieure à la moyenne du marché (rentabilité des capitaux plus élevée) tout en conservant une valorisation inférieure (P/E* plus faible).

En 2017, nous pensons que la bourse saluera la bonne performance opérationnelle, stratégique et financière de nos sociétés. En effet, le portefeuille présente encore une décote importante par rapport à sa valeur intrinsèque. Malgré le biais géographique envers la zone euro (75%), nous demeurons à la recherche de sociétés britanniques ayant perdu de leur superbe à la suite des incertitudes provoquées par le Brexit.

*PE (price to earnings ratio) : Un ratio boursier qui met en relation le cours d’une action divisé par le bénéfice net par action (BNPA). Le calcul du PER permet de savoir combien de fois se paie le bénéfice par action pour acheter l’action.

Indicateur de risque

DNCA Invest Archer Mid-Cap Europe


 DNCA INVEST EUROPE GROWTH

Gérant :
Carl Auffret

 

L’année 2016 aura été le témoin de trois événements politiques majeurs et le plus souvent inattendus : le Brexit, l’élection de Donald Trump et la démission de Mattéo Renzi. Il est encore trop tôt pour évaluer l’impact à long terme de ces événements mais ils sont tout de même de nature anxiogène. 2016 aura également mis fin à la baisse des taux longs. Ce renversement de tendance explique la contreperformance relative du fonds au cours du quatrième trimestre, puisqu’il a propulsé les valeurs financières à la hausse (Stoxx 600 Banks : +20% au T4), secteur sur lequel le fonds est structurellement absent.

Les perspectives micro-économiques 2017 sont favorables : les chiffres d’affaires et les résultats par action devraient poursuivre leur progression à deux chiffres grâce à une croissance organique vigoureuse, soutenue par l’impact relutif des acquisitions réalisées en 2016. Enfin, le niveau actuel du dollar et la perspective d’une forte baisse du tauxd’imposition aux US pourraient être des facteurs exogènes positifs.

Indicateur de risque

DNCA Invest Europe Growth


 DNCA INVEST NORDEN EUROPE

Gérant : 
Carl Auffret

 

DNCA Invest Norden Europe est le nouveauné au sein de la gamme Actions Européennes de DNCA Finance. Ce fonds, éligible au PEA, permet de s’exposer à des sociétés de qualité, cotées dans des pays de qualité, situés dans le Nord de l’Europe. Les pays « coeurs » sont la Scandinavie (Finlande incluse), l’Allemagne et la Suisse. Ces pays AAA* se caractérisent par d’excellents fondamentaux macro-économiques (croissance élevée, faible niveau d’endettement, quasi plein emploi, etc), des modèles politiques très stables, des pratiques de gouvernance le plus souvent exemplaires (cf Classement RobecoSAM Country Sustainability), ainsi qu’un niveau élevé de compétitivité (cf INSEAD Global Competitiveness Report). Il nous sera également possible d’investir (mais de façon plus limitée) en Grande-Bretagne, Benelux, Irlande et Autriche.

Ce fonds, concentré sur un nombre limité de sociétés, n’a aucune contrainte en termes de capitalisation boursière, et son processus d’investissement, identique à celui de DNCA Invest Europe Growth, obéira donc aux mêmes critères de sélection : croissance organique future significative du chiffre d’affaires, fortes barrières à l’entrée, valorisation attractive, amélioration à venir de la rentabilité, flux de trésorerie abondants, bilan solide, création de valeur et enfin équipe dirigeante de qualité. Nous avons également la possibilité d’investir (jusqu’à 15% maximum de l’actif net) dans des sociétés financières de qualité. Ces dernières ne se distinguent pas par une croissance forte mais plutôt par un niveau élevé de rentabilité, de solvabilité et de rendement. A ce jour, seuls les assureurs dommages, Tryg (Danemark) et Gjensidje (Norvège), remplissent nos critères.

*Exceptée la Finlande notée AA+ par S&P

Indicateur de risque

DNCA Invest Norden Europe


 DNCA INVEST SOUTH EUROPE OPPORTUNITIES

Gérant : 
Lucy Bonmartel 

 

Malgré le beau rebond de fin d’année, 2016 aura été difficile pour les marchés d’Europe du Sud avec un recul particulièrement marqué du secteur bancaire. Une remontée des taux d’intérêt, une réglementation moins contraignante et/ou des opérations de consolidation pourraient inverser la tendance en 2017 alors que le reste du marché devrait continuer sur sa dynamique positive.

Les valeurs espagnoles bénéficieront cette année encore d’une demande domestique solide et d’un fort levier opérationnel. La poursuite du re-rating des sociétés les plus exposées à l’Amérique Latine est en revanche moins évidente depuis l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.

Après deux années d’importantes réformes structurelles en Italie, la trop faible reprise s’est soldée par le départ de Matteo Renzi. L’attention se porte aujourd’hui sur les prochaines élections et la restructuration du secteur bancaire. Une gouvernance italienne de qualité pourrait ainsi conduire à un rebond significatif du marché en permettant de restaurer la confiance des ménages et des entreprises, indispensable à la relance de la consommation et de l’investissement.

Enfin, l’accélération de la reprise au Portugal et en Grèce bénéficiera aux valeurs locales. Nous considérons qu’en 2017, la croissance bénéficiaire sera le principal moteur de l’appréciation des valeurs d’Europe du Sud, l’expansion des multiples concernant principalement les banques et télécommunications. Nous continuerons de privilégier dans ce contexte les sociétés de qualité offrant des perspectives bénéficiaires sous estimées et/ou insuffisamment valorisées par le marché.

Indicateur de risque

DNCA Invest South Europe Opportunities


ACTIONS

GLOBALES

 

 DNCA INVEST GLOBAL LEADERS

Gérant : 
Rajesh Varma

 

La croissance mondiale générale est en train de rebondir et promet d’être vigoureuse en 2017. Les Etats-Unis enregistrent une solide performance et les marchés émergents affichent un bon redressement, notamment grâce au rebond des prix des matières premières, mais également à une forte demande parmi les consommateurs finaux. La Chine reste la « boîte noire » de l’économie mondiale, mais la croissance, ayant certes ralentie, restera au-dessus de 6 %, du moins officiellement. Le Japon est un bon indicateur de la croissance mondiale et de la faiblesse de sa devise, et la croissance en Europe pourrait générer de bonnes surprises. Par ailleurs, le retour à des taux d’intérêt plus élevés est une bonne nouvelle pour les actions au vu du mouvement de rotation de la dette vers les actions : aux Etats-Unis le marché de la dette s’élève à 47 000 milliards de dollars contre 27 000 milliards de dollars pour les marchés actions...

Notre opinion positive sur les valeurs de croissance de qualité, qui ont sous-performé en 2016, reste inchangée, notamment sur la technologie, avec la poursuite de son impact déflationniste pour les consommateurs et les sociétés (un téraoctet de mémoire vaut désormais 75 $... en 1980 il valait 500 millions de dollars) et la croissance de l’IoT*. Par ailleurs, la volatilité s’est réduite. Dans le seul univers des DRAM**, les trois plus grands fabricants détiennent 90% de la capacité. La priorité sera donc accordée à la profitabilité désormais, plutôt qu’à la part de marché. Le secteur de la santé n’a jamais été si robuste, la croissance des résultats stable démentant la faible performance du secteur en 2016. Le fonds maintient ses pondérations sur ces deux secteurs, ainsi qu’une préférence pour les exportateurs japonais.

*L’Internet des objets (ou IdO, en anglais « Internet of Things » ou IoT) représente l’extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique.
**La mémoire vive dynamique (en anglais DRAM pour Dynamic Random Access Memory) est un type de mémoire vive compacte et peu dispendieuse.

Indicateur de risque

DNCA Invest Global Leaders


ACTIONS

INFRASTRUCTURES

 

 DNCA INVEST INFRASTRUCTURES - LIFE

Gérant : 
Igor de Maack

 

DNCA Invest Infrastructures - LIFE a enregistré une performance de 1,23% contre 0,46%, pour le MSCI Europe Infrastructure Net Index, son indice sectoriel de référence calculé dividendes réinvestis. Le fonds s’est attaché à construire sur la fin d’année un portefeuille pouvant profiter de thèmes capables d’engendrer une performance attractive en 2017 :

1/ le rebond des valeurs utilities/énergie après des années de purgatoire,
2/ la dynamique retrouvée du trafic aérien via de nouvelles positions dans les aéroports,
3/ la consolidation du secteur des tours de transmission et
4/ le renouveau du programme de rénovation des infrastructures américaines.

Par ailleurs, le fonds affiche toujours des ratios de valorisation raisonnables : PE* 2017 de 15,2 fois pour un rendement net généreux de 3,6%. Dans un environnement combinant croissance et inflation, les infrastructures devraient bien réagir. Certes, le secteur est exposé à une trop forte hausse des taux d’intérêt mais sa corrélation à l’inflation le protège contre ce fléau monétaire. Par ailleurs, le fonds envisage d’inclure les valeurs télécoms. Autrefois honnies en raison d’une pression réglementaire trop forte, ces dernières devraient profiter de la relance de la consolidation européenne ou nationale et de la stabilisation du revenu par abonné.

*PE (price to earnings ratio) : Un ratio boursier qui met en relation le cours d’une action divisé par le bénéfice net par action (BNPA). Le calcul du PER permet de savoir combien de fois se paie le bénéfice par action pour acheter l’action.

Indicateur de risque

DNCA Invest Infrastructures - Life

Texte achevé de rédiger le 10/01/2017. Données chiffrées au 30/12/2016 sur les parts Retail.


Sources : Europerformance et DNCA Finance. Plus d’informations sont disponibles sur notre site. DNCA Investments est une marque de DNCA Finance.
Les opinions sur les marchés communiquées correspondent aux analyses des gérants de DNCA Finance. DNCA Finance ne saurait être tenue responsable de toute décision prise ou non sur la base de ce document, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par un tiers.

ACTIONS FRANCE    CENTIFOLIA |  GALLICA |  DNCA PME Gérant :  Jean-Charles Mériaux   Le cru 2016 aura finalement été tout à fait correct à la faveur d’un mois de décembre particulièrement dynamique (+7,67% pour le CAC 40 dividendes...
2017-01-24