Cookies
DNCA Finance impersonation DNCA Finance, an affiliate of Natixis Investment Managers, is drawing the public's attention to the impersonation of DNCA Finance by a company calling itself "Intro Trade". The company is fraudulently referring to DNCA Finance's name in exchanges with individuals on WhatsApp about a supposed "Bitcoin" transaction. DNCA Finance, nor any of its branches DNCA Finance Luxembourg and DNCA Finance Italy, offer Bitcoin investments to its clients.

DNCA Invest Eurose

Mixte patrimonial

Ajouter aux fonds favorisCopy to clipboard Copier le code ISIN
Au 06/02/2023

Valeur nette d’inventaire

100,55€

Niveau de risque

Performance
depuis le début de l'année

+3,2%

Performance 5 ans
annualisée

-0,5%
Right arrow
Left arrow

Performance 

2022

-4,8%
Right arrow
Left arrow

Volatilité sur 1 an

6,3%

Durée de placement recommandée

3 ans

Actif net du fonds
(Au 31/01/2023)

-

Date de lancement

02/09/2015
Les rendements cités ont trait aux années écoulées et ne constituent pas un indicateur fiable du rendement futur.
Les frais de gestion sont inclus dans la performance. Les performances sont calculées nettes de frais de gestion par DNCA FINANCE.
Ce fonds n’est pas garanti en capital.
Compte tenu des dispositions du règlement UE N° 833/2014 la souscription des parts/ actions des fonds gérés par DNCA Finance est interdite à tout ressortissant russe ou biélorusse, à toute personne physique résidant en Russie ou en Biélorussie ou à toute personne morale, toute entité ou tout organisme établi en Russie ou en Biélorussie sauf aux ressortissants d'un État membre et aux personnes physiques titulaires d'un titre de séjour temporaire ou permanent dans un État membre.

Gérants

Jean charles meriaux img6755
Fonds gérés

DNCA Invest Eurose

Jean-Charles Mériaux

Jean-Charles Mériaux est diplômé d'HEC.

Après un début de carrière au Crédit Foncier de France, il rejoint Oddo & Cie en 1987. En 1994, il intègre LCF Edmond de Rothschild Asset Management, dont il devient membre du directoire et responsable de la gestion actions françaises et européennes. Il lance et gère les fonds Tricolore Rendement et Saint-Honoré Convertibles.

En octobre 2002, il rejoint DNCA Finance en tant que gérant associé et responsable des fonds Eurose et Centifolia. Depuis octobre 2005, il en est le Directeur de la Gestion.

Romain Grandis, CFA

Romain Grandis, titulaire du CFA*, est Ingénieur Civil des Mines et Actuaire de l’ISFA (Lyon).

Il commence sa carrière au CIC Lyonnaise de Banque en 2004. Dès 2005, il intègre MMA Finance, du Groupe Covéa, en tant que gérant et analyste quantitatif sur les actions européennes. En 2010, il passe chez Covéa Finance et apporte ses compétences d'analyse quantitative sur toutes les classes d'actifs. Puis en 2011, Covéa Finance lui confie la gestion des mandats d'assurance des enseignes du groupe.

En mai 2016, il rejoint DNCA Finance en tant que co-gérant sur la gestion diversifiée et taux.

*CFA® et Chartered Financial Analyst ® sont des marques déposées appartenant au CFA Institute.

Damien lanternier ok
Fonds gérés

DNCA Invest Eurose

Damien Lanternier, CFA

Damien Lanternier est diplômé de HEC et agréé analyste CFA*.

Il commence sa carrière en 2002 chez BNP Paribas Corporate Finance en tant qu’analyste au département des fusions-acquisitions. En 2003, il rejoint Lazard Frères Asset Management où il travaille en tant qu’analyste buy-side. En 2004, il arrive à la Financière de l’Echiquier en tant qu’analyste actions européennes. Fin 2008, il devient gérant du fonds Agressor, un fonds d’actions européennes de 1.7 milliard d'euros, flagship de la société de gestion.

En octobre 2017, il rejoint DNCA Finance. Il va gérer le fonds de valeurs européennes DNCA Opportunités Zone euro et cogérer aux côtés de Jean-Charles Mériaux, Centifolia, ainsi que la partie actions d’Eurose.

*CFA® et Chartered Financial Analyst ® sont des marques déposées appartenant au CFA Institute.

Adrien le clainche img7585 %281%29
Fonds gérés

DNCA Invest Eurose

Adrien Le Clainche

Adrien Le Clainche est diplômé d’un Master 2 en gestion financière obtenu à l’Université Paris X - Nanterre.

Il débute sa carrière en 2006 par diverses expériences en gestion d’actifs au sein des groupes bancaires Candriam, Credit Suisse et Rothschild & Co.

En octobre 2010, il rejoint DNCA Finance en tant qu’assistant de gestion au sein de l’équipe taux et diversifiée. Il devient gérant en 2014 et élargit ses compétences aux actions françaises et européennes.

Baptiste Planchard, CFA

Baptiste Planchard, CFA* - Analyste, est diplômé de l'ESC Reims et d'une licence d'Histoire.

Après une première expérience en Sales trading chez Oddo & Cie en 2013, il rejoint l’équipe de gestion taux et diversifiée de DNCA Finance en juillet 2014.

*CFA® et Chartered Financial Analyst ® sont des marques déposées appartenant au CFA Institute.

Nolwenn Le Roux

Diplômée de l’Ecole Normale Supérieure en 2002, d’un Master en Finance de Paris-Dauphine et CFA charterholder.

Nolwenn Le Roux dispose d’une solide expérience de plus de 20 ans sur le marché du crédit, avec une expertise spécifique sur le marché du High Yield. Nolwenn affiche un bon track record, avec une absence de défaut des entreprises dans ses portefeuilles depuis 2011.

Avant de rejoindre DNCA, Nolwenn a travaillé pendant 9 ans chez Natixis AM puis Ostrum Asset Management où elle dirigeait les équipes de gestion High Yield, Convertible et Total Return. Auparavant, elle était gérante sénior High Yield chez Amundi de 2005 à 2010.

Emilie brunet
Fonds gérés

DNCA Invest Eurose

Emilie Brunet-Manardo

Emilie Brunet–Manardo est diplômée de l’ESCP Europe.

Elle a débuté sa carrière chez Oddo&Cie en 2006 en tant qu’analyste financier sell-side sur les valeurs européennes du secteur Agroalimentaire et Boissons. En 2010 elle rejoint l’équipe d’investissement du FSI, devenu Bpifrance, où elle occupe à partir de 2013 le poste de directrice d’investissement dans l’équipe de capital développement.

En janvier 2019, elle arrive dans l’équipe de gestion de DNCA en tant que gérante–analyste.

Performances

Performances annuelles

Création de la part : 02/09/2015

Perf.au 06/02/2023Rendement actuariel
Perf.
Right arrow
Left arrow

1 an

DNCA Invest Eurose-1,8%
Composite Index Eurose NR-9,8%
(1) Les données sont calculées depuis le 02/09/2015

En bref

La stratégie d’investissement globale du Compartiment consiste à chercher à améliorer le rendement d’un investissement patrimonial via la gestion active du portefeuille d’actions et de produits à revenu fixe libellés en euros. Elle entend offrir une alternative aux investissements en obligations et en obligations convertibles (directement ou par le biais de fonds communs de placement) ainsi qu’une alternative aux fonds libellés en euros bénéficiant d’une garantie en capital. Le Compartiment ne bénéficie cependant pas d’une garantie sur le capital investi. Le Compartiment est également géré en tenant compte des principes de Responsabilité et de Durabilité et promeut des caractéristiques environnementales et/ou sociales au sens de l’article 8 du SFDR. Ainsi, le processus d’investissement et la sélection d’actions et d’obligations qui en résulte tiennent compte d’une notation interne concernant la responsabilité des entreprises, ventilée en quatre aspects : (i) la responsabilité des actionnaires, (ii) la responsabilité environnementale, (iii) la responsabilité envers les travailleurs, (iv) la responsabilité envers la société et la durabilité des entreprises. Conformément à la gestion de l’investissement socialement responsable (« ISR »), les émetteurs sont également sélectionnés selon des critères ESG, ce qui implique d’exclure de son univers d’investissement au moins 20 % des pires émetteurs d’actions et donc de ne pas investir dans ces émetteurs. La Société de gestion utilise une approche propriétaire d’analyse ESG en s’appuyant sur la méthode « best in universe » (les meilleurs titres de leur univers, littéralement). Il existe un risque que ces données soient incorrectes, insuffisantes ou manquantes. Il peut également y avoir un biais sectoriel. De plus amples informations sur la stratégie ISR figurent dans le prospectus du Compartiment. Le processus d’investissement repose sur les trois étapes suivantes : (i) la sélection de l’univers d’investissement combinant une approche financière et extra-financière, (ii) l’allocation des classes d’actifs en fonction de l’analyse de l’environnement d’investissement et de l’appétence au risque de l’équipe de gestion et (iii) la sélection des titres sur la base d’une analyse fondamentale du point de vue des actionnaires/obligataires minoritaires, en tenant compte des critères ESG et de la valorisation des instruments.

Quel objectif ?

Le Compartiment cherche à dépasser la performance de l’indice composite constitué à 20 % de l’indice Eurostoxx 50 et à 80 % de l’indice FTSE MTS Global, calculé en intégrant le réinvestissement des dividendes, sur la durée d’investissement recommandée. L'attention des investisseurs est attirée sur le fait que le style de gestion est discrétionnaire et intègre des critères environnementaux, sociaux/sociétaux et de gouvernance (ESG).

Quelle répartition ?

- Le Compartiment peut être exposé à concurrence maximale de 100 % de son actif net à des titres à revenu fixe. Dans le cadre de cette limite, les titres à revenu fixe peuvent être principalement libellés en euros, se composer de titres émis par des émetteurs du secteur public ou privé et être émis par des sociétés constituées dans un pays membre de l’OCDE, sans aucune contrainte, y compris les émissions non notées.
- Le Compartiment peut être exposé à concurrence maximale de 50 % de son actif net à des titres relevant de la catégorie spéculative (c.-à-d. qui bénéficient d’une notation inférieure à A-3 à court terme ou à BBB- à long terme, ou l’équivalent, selon la classification Standard & Poor’s) ou non notés. La Société de gestion ne doit pas uniquement fonder ses décisions d’investissement sur les notations attribuées par des agences de notation indépendantes et peut procéder à sa propre évaluation du risque de crédit.
- Le Compartiment peut être exposé à concurrence maximale de 35 % de son actif net à des actions. Dans le cadre de cette limite, les actions peuvent être émises par des sociétés constituées dans des États membres de l’OCDE, de toutes capitalisations, et libellées en euros. Les investissements en actions émises par des émetteurs dont la capitalisation est inférieure à 1 milliard d’euros ne peuvent pas représenter plus 5 % des actifs nets du Compartiment.
- Le Compartiment peut être exposé à concurrence maximale de 5 % de son actif net à des titres qualifiés de « titres en difficulté » (c.-à-d. qui présentent une notation inférieure à CCC à long terme, ou l’équivalent, selon la classification Standard & Poor’s).
- Le Compartiment peut investir jusqu'à 15 % de son actif net dans des titres adossés à des actifs (ABS), notamment des titres adossés à des créances hypothécaires (MBS), des titres notés au moins B- par Standard & Poor’s, par exemple, ou considérés comme présentant une qualité de crédit comparable par la Société de gestion.
L’exposition globale aux actions d’entreprises constituées dans des États non membres de l’OCDE et/ou (ii) aux titres à revenu fixe émis par des émetteurs constitués dans un État tiers à l’OCDE et/ou garantis par un État non membre de l’OCDE, ne peut dépasser 10 % de l’actif net du Compartiment.
- Jusqu'à 10 % de l’actif net du Compartiment peut être investi en obligations convertibles conditionnelles. La duration du portefeuille du Compartiment sera limitée à 7 ans. Le Compartiment peut investir à concurrence maximale de 10 % de son actif net en parts et/ou actions d’OPCVM et/ou de FIA, y compris des ETF.
Pour atteindre son objectif d’investissement, le Compartiment peut également investir dans des actions ou des instruments financiers dérivés connexes dans le but de couvrir ou d'accroître son exposition au risque sur actions ou au risque de taux d’intérêt sans rechercher de surexposition. Le Compartiment peur également être exposé à concurrence maximale de 100 % de son actif net à des instruments dérivés ou des dérivés de gré à gré, tels que, notamment, des contrats à terme standardisés, des options, des swaps de défaut de crédit (CDS), des CDS sur indices, négociés sur des marchés réglementés ou de gré à gré, à des fins de couverture ou d’investissement (p. ex. d’accroissement de l’exposition aux actions, au risque de taux d’intérêt ou au risque de crédit, sans rechercher de surexposition).

Pour quel investisseur ?

Tous les investisseurs, particulièrement ceux qui recherchent un style de gestion prudente, tout en acceptant d’être exposés au risque du marché à moyen terme (deux ans).

Quelles caractéristiques ?

Affectation des résultats : DIST
Devise : EUR
Indicateur de référence : Composite Index Eurose NR
Frais de gestion : 0,007%
Frais de conversion max : 1%
Durée du produit financier : Indéterminée
Fréquence de valorisation : Quotidienne
Nature juridique du fonds : Compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois
Pays de domiciliation : LU
Minimum de souscription en valeur :
200000€ (Part I, Part ID)
Minimum de souscription en part/action :
Aucun (Part I, Part ID)
Droits d'entrée : 1% max

Quelle fiscalité ?

Information relative au précompte mobilier:
- Pour les parts de distribution taxation à 30% des dividendes versés,
- Pour les parts de capitalisation des compartiments investissant plus de 25% (10% pour les parts/actions d’OPC acquises depuis le 1er janvier 2018) de leur actif net en titres de créances, taxation à 30% des revenus provenant directement ou indirectement des rendements des titres de créances.
Pour plus d'information relative à la fiscalité applicable à vos investissements, nous vous conseillons de vous rapprocher d'un cabinet spécialisé.

Publication d’informations en matière de durabilité

DNCA Invest Eurose promeut les caractéristiques environnementales et sociales ; il n’a pas pour objectif principal l’investissement durable mais il prévoit d’investir au moins 20% de son actif dans des investissements considérés comme durables. 
Le Compartiment cherche à dépasser la performance de l’indice composite constitué à 20 % de l’indice Eurostoxx 50 et à 80 % de l’indice FTSE MTS Global, calculé en intégrant le réinvestissement des dividendes, sur la durée d’investissement recommandée. L'attention des investisseurs est attirée sur le fait que le style de gestion est discrétionnaire et intègre des critères environnementaux, sociaux/sociétaux et de gouvernance (ESG).
La stratégie d’investissement globale du Compartiment consiste à chercher à améliorer le rendement d’un investissement patrimonial via la gestion active du portefeuille d’actions et de produits à revenu fixe libellés en euros. Elle entend offrir une alternative aux investissements en obligations et en obligations convertibles (directement ou par le biais de fonds communs de placement) ainsi qu’une alternative aux fonds libellés en euros bénéficiant d’une garantie en capital. Le Compartiment ne bénéficie cependant pas d’une garantie sur le capital investi. Le Compartiment est également géré en tenant compte des principes de Responsabilité et de Durabilité et promeut des caractéristiques environnementales et/ou sociales au sens de l’article 8 du SFDR. Ainsi, le processus d’investissement et la sélection d’actions et d’obligations qui en résulte tiennent compte d’une notation interne concernant la responsabilité des entreprises, ventilée en quatre aspects : (i) la responsabilité des actionnaires, (ii) la responsabilité environnementale, (iii) la responsabilité envers les travailleurs, (iv) la responsabilité envers la société et la durabilité des entreprises. Conformément à la gestion de l’investissement socialement responsable (« ISR »), les émetteurs sont également sélectionnés selon des critères ESG, ce qui implique d’exclure de son univers d’investissement au moins 20 % des pires émetteurs d’actions et donc de ne pas investir dans ces émetteurs. La Société de gestion utilise une approche propriétaire d’analyse ESG en s’appuyant sur la méthode « best in universe » (les meilleurs titres de leur univers, littéralement). Il existe un risque que ces données soient incorrectes, insuffisantes ou manquantes. Il peut également y avoir un biais sectoriel. De plus amples informations sur la stratégie ISR figurent dans le prospectus du Compartiment. Le processus d’investissement repose sur les trois étapes suivantes : (i) la sélection de l’univers d’investissement combinant une approche financière et extra-financière, (ii) l’allocation des classes d’actifs en fonction de l’analyse de l’environnement d’investissement et de l’appétence au risque de l’équipe de gestion et (iii) la sélection des titres sur la base d’une analyse fondamentale du point de vue des actionnaires/obligataires minoritaires, en tenant compte des critères ESG et de la valorisation des instruments.
Les limites suivantes s’appliquent :
- Le Compartiment peut être exposé à concurrence maximale de 100 % de son actif net à des titres à revenu fixe. Dans le cadre de cette limite, les titres à revenu fixe peuvent être principalement libellés en euros, se composer de titres émis par des émetteurs du secteur public ou privé et être émis par des sociétés constituées dans un pays membre de l’OCDE, sans aucune contrainte, y compris les émissions non notées.
- Le Compartiment peut être exposé à concurrence maximale de 50 % de son actif net à des titres relevant de la catégorie spéculative (c.-à-d. qui bénéficient d’une notation inférieure à A-3 à court terme ou à BBB- à long terme, ou l’équivalent, selon la classification Standard & Poor’s) ou non notés. La Société de gestion ne doit pas uniquement fonder ses décisions d’investissement sur les notations attribuées par des agences de notation indépendantes et peut procéder à sa propre évaluation du risque de crédit.
- Le Compartiment peut être exposé à concurrence maximale de 35 % de son actif net à des actions. Dans le cadre de cette limite, les actions peuvent être émises par des sociétés constituées dans des États membres de l’OCDE, de toutes capitalisations, et libellées en euros. Les investissements en actions émises par des émetteurs dont la capitalisation est inférieure à 1 milliard d’euros ne peuvent pas représenter plus 5 % des actifs nets du Compartiment.
- Le Compartiment peut être exposé à concurrence maximale de 5 % de son actif net à des titres qualifiés de « titres en difficulté » (c.-à-d. qui présentent une notation inférieure à CCC à long terme, ou l’équivalent, selon la classification Standard & Poor’s).
- Le Compartiment peut investir jusqu'à 15 % de son actif net dans des titres adossés à des actifs (ABS), notamment des titres adossés à des créances hypothécaires (MBS), des titres notés au moins B- par Standard & Poor’s, par exemple, ou considérés comme présentant une qualité de crédit comparable par la Société de gestion.
L’exposition globale aux actions d’entreprises constituées dans des États non membres de l’OCDE et/ou (ii) aux titres à revenu fixe émis par des émetteurs constitués dans un État tiers à l’OCDE et/ou garantis par un État non membre de l’OCDE, ne peut dépasser 10 % de l’actif net du Compartiment.
- Jusqu'à 10 % de l’actif net du Compartiment peut être investi en obligations convertibles conditionnelles. La duration du portefeuille du Compartiment sera limitée à 7 ans. Le Compartiment peut investir à concurrence maximale de 10 % de son actif net en parts et/ou actions d’OPCVM et/ou de FIA, y compris des ETF.
Pour atteindre son objectif d’investissement, le Compartiment peut également investir dans des actions ou des instruments financiers dérivés connexes dans le but de couvrir ou d'accroître son exposition au risque sur actions ou au risque de taux d’intérêt sans rechercher de surexposition. Le Compartiment peur également être exposé à concurrence maximale de 100 % de son actif net à des instruments dérivés ou des dérivés de gré à gré, tels que, notamment, des contrats à terme standardisés, des options, des swaps de défaut de crédit (CDS), des CDS sur indices, négociés sur des marchés réglementés ou de gré à gré, à des fins de couverture ou d’investissement (p. ex. d’accroissement de l’exposition aux actions, au risque de taux d’intérêt ou au risque de crédit, sans rechercher de surexposition).
 Le compartiment est géré de manière active et recourt à un indice de référence à titre de comparaison des performances. A cet effet, les décisions d’investissement de la Société de gestion sont prises afin d’atteindre l’objectif de gestion ; notamment des décisions concernant la sélection des actifs et le niveau global d’exposition aux marchés. La Société de Gestion n’est nullement contrainte par l’indice de référence dans le positionnement du portefeuille et peut s’écarter en tout ou partie de la composition de l’indice de référence.
Le fonds DNCA Invest Eurose applique la politique de gestion du risque en matière de durabilité et la politique de gestion des incidences négatives de DNCA Finance, ainsi que la politique d’exclusion : 
- Entreprises impliquées dans le charbon thermique et les hydrocarbures non conventionnels 
- Entreprises impliquées dans les armes controversées 
- Entreprises en violation grave des principes du Pacte Global des Nations Unies 

Informations légales

Source : DNCA Finance

Le Document d’Informations Clés et le prospectus doivent être fournis au souscripteur avant chaque souscription. Veuillez prendre connaissance du KIID et du prospectus avant toute souscription. Les valeurs nettes d’inventaire sont disponibles sur le site de la Beama www.beama.be, notre site www.dnca-investments.com ainsi qu’auprès de notre intermédiaire chargé du service financier en Belgique : BNP Paribas, Succursale de Bruxelles Rue de Loxum 25, 1000 Bruxelles. Tout renseignement contractuel relatif au Compartiment renseigné dans cette publication figure dans le prospectus. Le(s) KID(s), disponible(s) en français et en néerlandais, le prospectus, le rapport semestriel, le rapport annuel de gestion ainsi que les statuts du compartiment en anglais, sont disponibles gratuitement sur simple demande auprès de la société de gestion, tél +352 27 62 13 07 ou par consultation du site internet www.dnca-investments.com ou auprès de notre intermédiaire chargé du service financier en Belgique : BNP Paribas, Succursale de Bruxelles Rue de Loxum 25, 1000 Bruxelles.

Information sur les rémunérations, commissions ou avantages non monétaires : Dans le cadre de ses activités de gestion collective, DNCA Finance, en qualité de gérant de portefeuille ou distributeur, informe ses clients (existants ou potentiels) qu'elle est susceptible de: verser à des tiers ou percevoir de tiers (ex : apporteurs d'affaires, distributeurs, brokers, émetteurs, actionnaires vendeurs) des rémunérations ou commissions ; ou fournir ou recevoir des avantages non monétaires en liaison avec la prestation d'un service d'investissement ou d'un service auxiliaire fourni à un client. Sur demande, toute précision complémentaire relative à ces rémunérations, commissions ou avantages non monétaires pourra être communiquée par DNCA Finance à ses clients.

Information relative au taux de précompte mobilier (réclamation) :
Pour les parts de capitalisation des compartiments investissant plus de 25% (10% pour les parts acquises depuis le 1er janvier 2018) de leur actif net en titres de créances, taxation à 30% des revenus provenant directement ou indirectement des rendements des titres de créances.
Les clients sont informés qu’ils peuvent adresser leurs réclamations éventuelles en écrivant ou en se rendant au siège social de la société (1, place d’Armes, 1136 Luxembourg) ou en s’adressant au Service de Médiation pour le consommateur http://mediatonconsommateur.be/.
Avertissement : Le présent document est destiné à des fi ns promotionnelles et les opinions qu’il exprime ne doivent donc pas être considérées comme un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diff usé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion. L’accès aux produits et services présentés peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Pour une information complète sur les orientations stratégiques et l’ensemble des frais, nous vous remercions de prendre connaissance du prospectus, des KIID et des autres informations réglementaires accessibles sur notre site www.dnca-investments.com ou gratuitement sur simple demande au siège de la société de gestion. Pour en savoir davantage sur une expertise patrimoniale, consultez notre site www.dnca-investments.com"

<p>Le Compartiment promeut des caractéristiques environnementales et sociales (ESG) au sens de l’article 8 du Règlement SFDR.<br /> <br /> Le risque de durabilité désigne un événement ou une condition lié à l’environnement, le sociale ou la gouvernance qui, s'il se produit, pourrait potentiellement ou effectivement avoir un impact négatif important sur la valeur de l'investissement d'un Compartiment. Le risque de durabilité peut soit représenter un risque propre, soit avoir un impact sur d'autres risques et peut contribuer de manière significative aux risques, tels que les risques de marché, les risques opérationnels, les risques de liquidité ou les risques de contrepartie. Le risque de durabilité peut avoir un impact sur les rendements à long terme pour les investisseurs. L'évaluation des risques de durabilité est complexe et peut être basée sur des données environnementales, sociales ou de gouvernance difficiles à obtenir et incomplètes, estimées, obsolètes ou matériellement inexactes. Même lorsqu'elles sont identifiées, rien ne garantit que ces données seront correctement évaluées. Les impacts conséquents sur la survenance du risque de durabilité peuvent être nombreux et variés en fonction d'un risque, d'une région ou d'une classe d'actifs spécifiques. En général, lorsqu'un risque de durabilité survient pour un actif, il y aura un impact négatif et potentiellement une perte totale de sa valeur et donc un impact sur la valeur liquidative du Compartiment concerné.<br /> <br /> L’indicateur de référence n’est pas aligné avec les caractéristiques environnementales et sociales promues par le Compartiment.</p>