Gallica

Actions françaises

Ajouter aux fonds favorisCopy to clipboard Copier le code ISIN

Commentaire de gestion
Juillet 2018


Le second semestre 2018 démarre fort pour les actions françaises à l’exception du compartiment des petites et moyennes capitalisations (CAC 40 NR / SBF120 NR 3% vs CAC Mid&Small NR / CAC Small NR < 0%). D’un point de vue macroéconomique, le chiffres publiés au mois de juillet ont été rassurants et plaident pour un trou d’air momentané sur la première partie de l’exercice 2018 en zone euro. Les décisions du président américain continuent de diriger les marchés avec dernièrement une possible détente des tensions commerciales entre les Etats-Unis et le Vieux Continent. A date, la saison de publications apparait correcte en Europe notamment sur les volumes d’activités tandis que les leviers opérationnels sont moins porteurs. Divers goulots d’étranglement impactent la rentabilité des sociétés sur ce premier semestre tels que les tensions salariales, le prix des matières premières ou encore les effets devises. Globalement, les résultats du Stoxx 600 sont solides mais surprennent moins positivement que par le passé (<50% de surprises positives vs 54% en moyenne sur les 4 dernières années et >85% aux Etats-Unis).

Depuis le début de l’année, Gallica affiche une performance de -4,61% contre +5,46% pour le SBF 120 dividendes réinvestis. Au mois de juillet, le fonds ressort en hausse de +0,75% soit une sous-performance de -247pb. Les principaux contributeurs à la performance mensuelle du fonds ont été Carrefour, Total, Kaufman&Broad, Société Générale et M6. A l’inverse, Gallica a pâti de son...< 0%). D’un point de vue macroéconomique, le chiffres publiés au mois de juillet ont été rassurants et plaident pour un trou d’air momentané sur la première partie de l’exercice 2018 en zone euro. Les décisions du président américain continuent de diriger les marchés avec dernièrement une possible détente des tensions commerciales entre les Etats-Unis et le Vieux Continent. A date, la saison de publications apparait correcte en Europe notamment sur les volumes d’activités tandis que les leviers opérationnels sont moins porteurs. Divers goulots d’étranglement impactent la rentabilité des sociétés sur ce premier semestre tels que les tensions salariales, le prix des matières premières ou encore les effets devises. Globalement, les résultats du Stoxx 600 sont solides mais surprennent moins positivement que par le passé (

Igor de Maack - Romain Avice - Olivier HabaultAchevé de rédiger le 1er août 2018

Au 16/08/2018

Valeur Liquidative

370,02€

Niveau de risque

Performance
depuis le début de l'année

-6,74%

Performance 5 ans
annualisée

+12,33%
Right arrow
Left arrow

Performance 

2017

+15,68%

Right arrow
Left arrow

Volatilité sur 1 an

10,42%

Durée de placement recommandée

5 ans

Actif net du fonds
(Au 31/07/2018)

143M€

Création de la part

24/12/2009
Les performances passées ne préjugent pas des performance futures.
Les performances sont calculées nettes de frais de gestion par DNCA FINANCE.
Ce fonds n’est pas garanti en capital.

Gérants

Igor de Maack

Igor de Maack est diplômé d’HEC, de la SFAF (Société Française des Analystes Financiers), et d’un DESS de fiscalité internationale.

Il commence sa carrière chez Deloitte & Touche. En 1998, il intègre BNP Paribas dans le domaine des financements de projets. En 2002, il rejoint IXIS en charge de la participation notamment du montage du financement de l'A 28, puis analyste recherche actions chez Ixis Securities et senior Vice Président sur le marché primaire actions au sein de Lazard-lxis.

En 2007, il rejoint DNCA Finance comme gérant sur les valeurs d’infrastructures.

Romain Avice

Romain Avice est diplômé de l’EDC et titulaire d’un Master 2 en finance.

En juillet 2008, il rejoint DNCA Finance en tant qu’assistant de gestion avant de devenir gérant-analyste sur Gallica en décembre 2012 et sur DNCA PME en décembre 2014.

Olivier Habault

Olivier Habault est diplômé de HEC Paris.

Après une première expérience chez Exane BNPP dans les équipes de vente actions et d'arbitrage puis d'analyste sur le secteur bancaire, il rejoint DNCA en janvier 2018 où il travaille à la fois sur les obligations convertibles et les actions européennes.

Performances

Évolution du fonds
Performances annuelles
Perf.au 16/08/2018
Right arrow
Left arrow

YTD

Gallica-6,74%
SBF 120 NR+2,81%
Simulateur
(1) La date de création de la part est le 24/12/2009

En bref

Afin de pouvoir réaliser l’objectif de gestion, la stratégie d’investissement de l’OPCVM repose sur une gestion discrétionnaire, au travers d’une politique de sélection de titres (« stock picking ») qui ne vise pas à dupliquer son indicateur de référence.
Les principaux critères d'investissement sont l'évaluation relative au marché, la structure financière de la société, le taux de rendement actuel et prévisionnel, les qualités du management et le positionnement de l'entreprise sur son marché. Les secteurs économiques visés par le gérant ne sont pas limités, y compris concernant les valeurs des nouvelles technologies. Le gestionnaire concentrera ses investissements sur des titres dont le cours de bourse ne reflète pas, selon lui, la valeur réelle et sur lesquels, il considère, que le risque de baisse est limité.

Quel objectif ?

Le fonds cherchera à surperformer l’indice SBF 120, calculé dividendes réinvestis, sur la durée de placement recommandée.

Quelle répartition ?

Actions françaises en majorité (60 à 100%).

Pour quel investisseur ?

Eligible au PEA, le fonds s’adresse à des investisseurs souhaitant s’exposer au marché des actions françaises.

Quelles caractéristiques ?

Fréquence de valorisation : Quotidienne
Eligibilité PEA : Ce fonds est éligible au PEA. Pour toutes informations complémentaires, veuillez vous adresser à votre conseiller financier habituel.
Nature juridique du fonds : FCP
Nationalité : FR
Minimum de souscription en valeur : Aucun (Part C) Aucun (Part D) 100 000 € (Part I) Aucun (Part N) Aucun (Part ND)
Minimum de souscription en part/action : 1 (Part C) 1 (Part D) Aucun (Part I) 1 (Part N) 1 (Part ND)
Droits d'entrée : 3% max
Commission de surperformance : 20% de la performance positive nette de tous frais par rapport à l'indice SBF 120 NR avec High Water Mark

Informations légales

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les frais de gestion sont inclus dans les performances. L'accès aux produits et services présentés ici peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Pour une information complète sur les orientations stratégiques et l'ensemble des frais, nous vous remercions de prendre connaissance du prospectus, des DICI et des autres informations réglementaires accessibles sur ce site ou gratuitement sur simple demande au siège de la société de gestion.