18 Mai 2018

La revanche des indices en 2018?

Commentaire de marché

La semaine fut compliquée pour les marchés financiers qui ont dû affronter successivement des taux 10 ans américains qui ont atteint la barre des 3,1%, des prix du pétrole toujours en hausse avec un Brent proche de 80$, un échec (certes provisoire) des négociations sur la formation d’un gouvernement italien. Les deux formations italiennes (Mouvement 5 Étoiles, La Lega) se seraient finalement mises d’accord sur un ensemble de proposition assez utopiste mêlant stimulus fiscal et dépense publique.

Cette alliance de la carpe et du lapin va donc clairement défier l’Europe et remettre en cause toutes les améliorations récentes accomplies. Pour la première fois depuis la crise en effet (si on exclut la Grèce qui est un cas particulier), les populistes ont pris le pouvoir dans un pays européen. La réalité financière risque une nouvelle fois de ramener tout le monde à la raison. Les marchés sont dans une situation d’observateurs attentifs prêts à vendre le BTP 10 ans (obligation souveraine italienne) au moindre blocage ou dérapage.

Le contexte international s’est lui aussi dégradé au Proche-Orient et dans la préparation du sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Les flux des investisseurs se dirigent de plus en plus vers les actifs dollarisés, grands gagnants du nouveau paradigme installé par l’équipe de Donald Trump (réforme fiscal, protectionnisme en faveur des entreprises américaines...). D’ailleurs, les chiffres de l’économie n’en finissent pas d’étonner (indice Phil Fed récent au-dessus des attentes). Malgré tous ces risques et des flux sortants, les grands indices européens ont plutôt bien résisté. C’est même le facteur étonnant de ce début d’année.

Sans valeurs pétrolières, bon nombre de gérants ont du mal à suivre les indices. L’année 2018 sera-t-elle la revanche des indices ? Temporairement cela peut être le cas mais la gestion active demeure sur le long terme la réponse idoine pour une allocation efficiente surtout dans des périodes d’incertitude.

Texte achevé de rédiger le 18 mai 2018 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion. 

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

La semaine fut compliquée pour les marchés financiers qui ont dû affronter successivement des taux 10 ans américains qui ont atteint la barre des 3,1%, des prix du pétrole toujours en hausse avec un Brent proche de 80$, un échec (certes provisoire) des négociations sur la formation d’un gouvernement italien. Les deux formations italiennes...
2018-05-18