12 Janvier 2018

La BCE fait bondir les taux et l'euro.

Commentaire de marché

Cette semaine aura vu le Global Warming sur la croissance économique se transformer en Global Warning sur les taux d’intérêt. A deux reprises cette semaine, des banques centrales ont amorcé par leur discours et leurs annonces la fin de leur politique monétaire accommodante.

Tout d’abord, c’est la banque centrale du Japon qui a déclaré vouloir arrêter ses achats sur la partie longue de la courbe des taux. Cela a déclenché la remontée du yen et possiblement enclenché également la fin de la période de glaciation obligataire au pays du soleil levant. Ensuite c’est la BCE qui a envoyé un message sur l’évolution de la sa guidance de taux d’intérêt en raison d’améliorations économiques indéniables. Là encore l’euro a réagi en s’appréciant contre le dollar. Le niveau des taux d’intérêt, longtemps déconnecté de la réalité économique, doit désormais s’ajuster.

Aux Etats-Unis, les taux à deux ans sont désormais proches du rendement net des actions composant le S&P 500 alors qu’en Europe le rendement net de l’indice DJ Stoxx 600 atteint 3,4% pour un rendement négatif du Bund à 2 ans. L’anémie du rendement obligataire incite les émetteurs à profiter de cette anomalie. Ainsi, deux grandes entreprises du secteur de l’énergie ont émis des obligations à des taux record. Engie a établi le record mondial pour une émission hybride perpétuelle avec un rendement de 1,5%.

Ensuite c’est l’énergéticien italien Enel qui a émis une émission verte (green bond) avec un coupon de 1,23% sur une maturité de huit ans. Ces niveaux de rémunération sont d’autant plus incroyables que les deux actions versent en moyenne un rendement net proche de 5% via leur dividende.

Le tableau pour 2018 est donc entrain de se mettre en place. S’il y a plus de croissance (et plus d’inflation), il faudra qu’il y ait plus de rendement obligataire.

Texte achevé de rédiger le 12 janvier 2018 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion.

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

Cette semaine aura vu le Global Warming sur la croissance économique se transformer en Global Warning sur les taux d’intérêt. A deux reprises cette semaine, des banques centrales ont amorcé par leur discours et leurs annonces la fin de leur politique monétaire accommodante. Tout d’abord, c’est la banque centrale du Japon qui a déclaré vouloir...
2018-01-12