21 Juillet 2017

Les marchés refroidis par les propos de Mario Draghi.

Commentaire de marché

Les atermoiements des banquiers centraux causent toujours de légères tensions sur les marchés. C'est ainsi que Mario Draghi a refroidi les investisseurs qui s'étaient plutôt réchauffés après le discours rassurant de Janet Yellen sur la croissance américaine. La BCE ne va donc pas faire d'annonces sur son programme d'achat d'actifs avant le dernier trimestre de cette année. Outre ce décalage de communication, la BCE a tout de même souligné la vigueur endogène de la croissance européenne. Aux Etats-Unis, l'administration accumule les échecs dans toutes ses tentatives de mettre en place ses promesses de campagne (suppression de l'Obamacare, stimulus fiscal, décret migratoire). Les contre-pouvoirs (juridiques ou politiques) sont donc à l'œuvre dans la plus puissante des démocraties du monde développé. Les observateurs commencent à comprendre que Donald Trump n'aura peut-être pas d'influence sur une croissance américaine qui semble s'alimenter toute seule. La poursuite du cycle américain demeure l'inconnue.

Dans le passé, les Etats-Unis ont déjà connu des cycles d'expansion plus longs (10 ans dans les années 1990). Il existe même des pays qui connaissent une croissance ininterrompue depuis plus de 25 ans. En effet, l'Australie détient le record de nombre de trimestres (103) sans récession (une récession étant définie techniquement par la baisse du PIB sur deux trimestres consécutifs). Le pays des kangourous a détrôné le pays des tulipes (la Hollande) qui détenait le précédent record avec 83 trimestres d'affilée.

Il est donc possible de croître même dans des environnements complexes pour peu qu'on construise un système économique efficient en harmonie avec la globalisation et la digitalisation des économies : une leçon à méditer pour certains dirigeants européens dont la tâche apparaît immense pour corriger les excès d'un Etat Providence à bout de souffle.

Texte achevé de rédiger le 21 juillet 2017 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion. 

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

Les atermoiements des banquiers centraux causent toujours de légères tensions sur les marchés. C'est ainsi que Mario Draghi a refroidi les investisseurs qui s'étaient plutôt réchauffés après le discours rassurant de Janet Yellen sur la croissance américaine. La BCE ne va donc pas faire d'annonces sur son programme d'achat d'actifs avant le...
2017-07-21