September 12, 2016

Le point de rentrée sur Eurose

Management comment

Focus sur Eurose

 
Par Philippe Champigneulle
Co-Gérant d'Eurose

 

Quelle est votre vision des marchés ?

Nous sommes actuellement dans un environnement persistant de taux très bas. Les attentes, parfois excessives, engendrées par l’action des Banques centrales entraînent les rendements obligataires européens à des niveaux incroyablement bas mais attirent de manière contradictoire toujours plus de capitaux sur les marchés de dette. Le risque pris par les investisseurs sur ces marchés est désormais loin d’être correctement rémunéré.

D’un autre côté, les actions, en particulier européennes, semblent plus attractives mais malheureusement leur détention s’accompagne également d’une volatilité beaucoup plus forte et d’un degré de risque qui ne sont pas tolérables par tous les investisseurs.

Aujourd’hui, faire fructifier un placement patrimonial afin de générer un rendement positif, régulier et pérenne est très difficile pour chacun mais il nous semble qu’une part d’actions européennes, variable suivant les profils de risque, est indispensable à la valorisation à moyen terme d’un patrimoine financier. En complément, la partie obligataire joue un rôle d’amortisseur des éventuels chocs et protège le capital.

Dans ce contexte, préconisez-vous une gestion diversifiée par l’intermédiaire d’un professionnel ?

La gestion diversifiée permet d’investir sur différentes classes d’actifs afin de viser un couple rendement/risque convaincant quelques soient les conditions de marché. Le fait de savoir sur quelle classe d’actifs investir et à quel moment il est opportun d’acheter ou de vendre nécessite un réel savoir-faire professionnel.

Chez DNCA Finance, nous recherchons à tout moment l’équilibre entre la prise de risque et le rendement suivant nos convictions à la place de l’investisseur. Notre philosophie consiste à mettre la préservation du capital et une faible volatilité au cœur de nos décisions d’investissement. Nous estimons que notre expertise et notre expérience nous permettent de trouver les bons points d’entrée ou de sortie et cela face à différentes situations, aussi bien dans les périodes chahutées que calmes.

Comment procédez-vous ?
Nous arbitrons continuellement entre les actions, les obligations classiques et les obligations convertibles grâce à des savoirs faire très complémentaires dans l’équipe. Cinq gérants-analystes travaillent au quotidien sur la gestion du fonds. La complémentarité de nos profils constitue un réel atout: il existe une forte cohérence entre la poche actions et la partie obligataire du fonds. Nous menons ainsi des analyses sur les entreprises à la fois du point de vue de l’actionnaire et du créancier.
Qu’apporte votre fonds ?

Notre stratégie diversifiée permet ainsi, avec une volatilité maitrisée, d’améliorer la rentabilité d’un placement patrimonial sur la durée de placement recommandée (supérieure à 2 ans). Eurose offre une alternative aux supports en obligations, en obligations convertibles et aux fonds en euro mais sans garantie en capital.

L’historique de performance et de volatilité du fonds sur les dix dernières années atteste de l’efficacité et de la solidité de notre gestion dans le temps malgré les crises traversées : +4,28% en performance annualisée avec une volatilité de 4,28% (données du 31/08/2006 au 31/08/2016 sur la part C, code Isin FR0007051040, source Europerformance).

Concernant l’avenir justement et la perspective d’une hausse des taux, comment l’envisagez-vous ? Le fonds est-il préparé pour y faire face ?

La gestion d’un portefeuille obligataire dans un univers de taux bas est un exercice forcément difficile et tous les investisseurs à la recherche de rendement, du trésorier au gérant de fonds de pension y sont confrontés. A chacun d’y répondre en toute transparence et en cohérence avec le niveau de risque fixé dans le mandat confié par le client.

Concernant Eurose, notre première réponse consiste à adopter pour la part obligataire, et ce depuis plusieurs années, une faible sensibilité à l’évolution des taux d’intérêt: la maturité moyenne du portefeuille est de l’ordre de 3 ans. La deuxième réponse consiste à intégrer dans le portefeuille des titres moins sensibles aux mouvements de taux comme les obligations à haut rendement, convertibles en actions ou encore indexées sur l’inflation. De plus nous disposons constamment d’un gisement important de titres arrivant à échéance dans les mois à venir afin de pouvoir réinvestir à tout moyen à un taux plus élevé si des tensions importantes devaient se manifester.

Nous veillons à ce qu’Eurose conserve une volatilité maitrisée quelque soit l’environnement.

Texte achevé de rédiger le 12 septembre 2016 par Philippe Champigneulle, Actuaire diplômé de l’Université de Lyon (ISFA). Il détient plus de 25 ans d’expérience du marché obligataire et gère le fonds Eurose depuis 2009.

 

 Objectif de gestion 

L’objectif de gestion est la recherche d’une performance supérieure à l’indice composite 20% DJ Eurostoxx 50 + 80% FTSE MTS Global calculé dividendes et coupons réinvestis, sur la durée de placement recommandée.

Rappel des risques
Ce fonds présente un risque en perte de capital.
Les principaux risques encourus sont :
Risque lié à la gestion discrétionnaire
Risque de crédit
Risque de taux
Risque de liquidité
Risque lié à l'investissement en titres spéculatifs

L’exposition au marché d’actions et de taux explique le niveau de risque de ce fonds.

Focus sur Eurose   Par Philippe Champigneulle Co-Gérant d'Eurose   Quelle est votre vision des marchés ? Nous sommes actuellement dans un environnement persistant de taux très bas. Les attentes, parfois excessives, engendrées par l’action des Banques centrales entraînent les rendements...
2016-09-12